Les origines

- Le tora no maki -

 

Si vous avez vu les films Kung Fu Panda (Neko est fan!), alors vous connaissez les principaux styles de combat du kung-fu : celui du tigre, du singe, de la mante religieuse, du serpent et de la grue (non, pas celui du panda, désolée!). Mais les arts martiaux japonais ne sont pas en reste. Par exemple, le symbole du style de karaté Wado-ryu est un oiseau, considéré généralement comme une colombe, le Wado étant la « voie de l'harmonie ».

 

L'emblème du karaté Shotokan est un grand-frère de Neko : le tigre ! Il apparaît avec le « Tora no maki » : « le rouleau du tigre ». Voici ce qui s'est passé...

 

Un disciple de Gichin Funakoshi, Kosugi Hoan, a sollicité du maître qu'il écrive un ouvrage sur le karaté qu'il pratiquait. Funakoshi se plie à l'exercice et le tout premier livre sur le karaté Shotokan paraît en 1922. A l'époque, les Japonais n'avaient pas de livres reliés, il s'agissait de rouleaux frappés sur le devant d'un sceau. C'est Hoan qui dessine le tigre dans un cercle pour illustrer le travail de Funakoshi.

Au début, le tigre est représenté ainsi. La couleur du fond dépend tout simplement de la couleur du support sur lequel il est apposé, puisqu'il s'agit d'un sceau. On peut le trouver en version bleu foncé ou encore vert.

A noter, le petit idéogramme près de la queue du tigre, c'est le kanji pour Hô de Hoan, la signature de l'artiste.

Ensuite, le tigre va évoluer.

L'Association de Karaté japonaise, la JKA (Japan Karate Association), a pour emblème l'inyo. C'est un cercle rempli de rouge, comme un soleil levant, à l'intérieur d'un autre cercle blanc plus grand. D'après certaines sources, ce serait un équivalent du yin-yang chinois.

La JKA adopte rapidement le Shotokan et, avec le style, son emblème!

Le tigre sera récupéré au complet, avec la signature, et placé à l'intérieur du cercle rouge de l'inyo.

Beaucoup de clubs de karaté Shotokan se sont inspirés de ce symbole pour élaborer leur logo de poitrine, celui porté sur le kimono côté cœur ou sur les vestes de survêtements.

Fait intéressant: on retrouve l'inyo avec le symbole de Wado-ryu et sa colombe.

Cela prouve bien que l'inyo incarne vraiment un grand principe de philosophie japonaise.

Neko a choisi une petite variante, remplaçant le contour du cercle extérieur par ses petites pattes qui parcourent le chemin de la connaissance...

Écrire commentaire

Commentaires : 0